Eventail chinois noir Tao Lao

  • PROMO
  • Prix régulier €24,95
Taxes incluses.


Comptez sur cet éventail chinois noir de qualité supérieure pour apporter une touche asiatique élégante à votre style, et dans votre intérieur (utilisez un porte-éventail ou accrochez-le directement à un mur).

Eventail à brins pliable composé de bois de bambou naturel et d'un tissu léger et résistant noir et blanc avec motif fleuri.

Pourquoi choisir cet éventail ?

✔Eventail chinois authentique

✔Qualité supérieure

✔Matériaux naturels et légers : bois de bambou et tissus

✔Style traditionnel noir

Un peu d'histoire...

L'éventail a joué un rôle très intéressant dans la vie et la culture asiatique notamment. Depuis des siècles, les éventails chinois et japonais sont utilisés par des millions d’utilisateurs à travers le monde.

Au-delà de l’avantage de disposer d'un ventilateur peu encombrant et facile à ranger dans un sac à main ou une sacoche, les éventails ont été déclinés pour différents usages.

Alors que les plus grands éventails sont souvent utilisés comme décorations ou pour accompagner de nombreux artistes notamment au travers de la danse et des arts-martiaux, les modèles de taille plus réduite sont très utiles en cas de coup de chaleur et faciles à transporter.

Aujourd'hui considéré comme des accessoires incontournables de la mode contemporaine, les éventails apportent une touche de délicatesse et un souffle d'air frais aux tenues sobres ou colorées des différentes cultures du monde.

 Les caractéristiques:

de l' Eventail chinois noir Tao Lao:

  • Type : éventail à rivure
  • Poids: 22 grammes
  • Longueur plié : 21cm
  • Couleur des brins : noir
  • Feuille en tissus de couleur rose et blanc

Le saviez-vous ?

L'éventail pliant a été inventé en Asie, inspiré notamment par le fonctionnement des ailes d'une chauve-souris. Dans les années 1500, des éventails ont été diffusé en Europe. Cette exportation a permis à l’objet de devenir un symbole de richesse et d’élégance. La propagation et le succès des éventails dans nos contrées est en grande partie lié à la notoriété de Catherine de Médicis, qui en utilisait régulièrement lors de ses apparitions publiques. A cette même époque au Japon, des éventails en métal étaient fabriqués afin d’être utilisés comme des porteurs de messages, ou plus généralement, comme armes.